La lettre N°4 Janvier 2022 - Parcs éoliens au sein de la zone « Centre Manche »
 

Une concertation pour un nouveau parc éolien au sein de la zone « Centre Manche »

Suite à l’annonce faite par le premier Ministre Jean Castex, le 28 août 2021 du lancement d’un nouveau projet éolien dans la zone « Centre Manche » issue du débat public 2019-2020, la Commission Nationale du Débat public (CNDP) a été saisie et celle-ci a décidé le 6 octobre 2021 de la mise en œuvre d’une concertation préalable pour ce projet et a nommé trois garants, MM. Pavard, Pacory et Trarieux.




La CNDP a validé les modalités de concertation début décembre et une conférence de presse s’est tenue le 4 janvier en présence de la Directrice de l’Energie, du Préfet de la Région Normandie, du Préfet maritime et en présence du préfet de la Manche pour ouvrir cette concertation qui se déroulera du 3 janvier au 7 mars 2022 et du 25 avril au 16 mai 2022. Cette concertation permettra au public de prendre connaissance du projet, des études pilotées par l’Etat et RTE, de se prononcer sur la possibilité et les conditions d’installation d’un nouveau parc éolien au sein de la zone « Centre-Manche » et sur la localisation du raccordement au réseau de transport d’électricité.


Dix réunions publiques sont prévues dont 4 réunions de présentation du projet puis 6 réunions thématiques.

Réunion date/heure/lieu
Réunion publique de présentation du projet Le 7 janvier 2022 - 19h-21h
au Havre
Réunion publique de présentation du projet Le 8 janvier 2022 - 17h-19h
à Réville
Réunion publique de présentation du projet Le 13 janvier 2022 - 19h-21h
à Caen
Réunion publique de présentation du projet Le 14 janvier 2022 - 19h-21h
à Cherbourg
Réunion publique sur le raccordement électrique Le 21 janvier 2022 - 19h-21h
à Colleville-Montgomery
Réunion publique sur la pêche Le 28 janvier 2022 - 19h-21h
à Bayeux
Réunion publique sur le paysage et le patrimoine Le 4 février 2022 - 19h-21h
à Quettehou
Réunion publique sur l’industrie normande et l’énergie Le 25 février 2022 - 19h-21h
à Cherbourg
Réunion publique sur le raccordement Le 4 mars 2022 - 19h-21h
à Cabourg
Réunion publique sur les alternatives au projet Le 6 mai 2022 - 19h-21h
au Havre



Sont également au programme :

  • Un colloque environnement le 29 avril 2022 à Cherbourg.
  • Des ateliers de travail avec des étudiants de Caen et de Rouen, sur l’environnement et le dimensionnement d’une installation, la conduite d’un projet éolien, le mix énergétique, la procédure d’appel d’offres.
  • Un atelier " Trafic maritime : état des lieux et perspectives d’organisation" fin février 2022.
  • Une rencontre publique sur les usages en mer et la pêche en mai 2022 dont les modalités seront précisées sur le site internet de la concertation.
  • Des fresques du climat à l’initiative des collectivités.
  • Une visite de chantier d’atterrage du raccordement d’un parc éolien en mer le 23 février 2022 à Bernières-sur-mer.
  • Une dizaine de débats mobiles lors de marchés ou évènements locaux (Marché de Saint-Vaast (08/01/22), Caen (13/01/22), Marché d‘Ouistreham (21/01/22), Marché de Langrune sur Mer (28/01/22), Marché de Valognes (04/02/22), Marché de Cabourg (09/02/22), Le Havre (22/02/22), Marché de Deauville (04/03/22), Cherbourg (26/04/22), Marché de Barfleur (07/05/22)….
  • Réunion de restitution et apport au cahier des charges en visioconférence le 11 mai 2022.

En quoi consiste le projet soumis à la concertation ?

Le projet devrait s’étendre sur 220 à 250 km2 (zone encadrée en vert sur l’image ci-dessus) et comprendre entre 75 et 125 éoliennes pour une puissance pouvant aller jusqu’à environ 1,5 GW. Le nombre d’éoliennes dépendra de leur puissance unitaire : plus l’éolienne est haute, plus elle est puissante, moins il en faut pour obtenir la puissance électrique attendue. Elles seront posées sur le fond marin et non flottantes, car la profondeur des fonds marins est faible.

Les éoliennes, reliées entre elles, sont raccordées au réseau public de transport d’électricité par l’intermédiaire d’un poste électrique en mer, relié lui-même à un poste électrique à terre. Ce raccordement se fait par des câbles électriques enfouis ou posés et protégés comme les câbles entre les éoliennes. La jonction entre la partie sous-marine et la partie terrestre du raccordement, également souterrain, se fait à terre à proximité du rivage.

Dans le cas de la zone « Centre Manche », le raccordement du premier parc (1 GW) serait dimensionné à la puissance maximale, soit 1,25 GW, ce qui permettrait d’évacuer la production électrique de 250 MW de puissance installée du deuxième parc. Un second raccordement, équivalent, permettrait d’évacuer le reste de la production de ce parc. La distance entre les côtes et la zone d’implantation permet de raccorder le parc vers le Calvados ou éventuellement la Seine-Maritime. L’option préférentielle est celle du Calvados, car elle permet de préserver les capacités de raccordement pour d’autres projets à venir au large de la Seine-Maritime.

Les études techniques se poursuivent pour le 1er parc

Dans le cadre du marché lancé fin juin 2020 sur les mammifères marins, les oiseaux, chauve souris, grands poissons pélagiques, tortues marines et bruit sous marin, les prestations se poursuivent. Le groupement Biotope – Quiet Oceans a réalisé à ce jour plusieurs sorties en mer pour des observations d’oiseaux et mammifères marins ainsi que des sorties en avion.

Les sorties en mer permettent en quadrillant la zone de 500 km² d’avoir une idée de sa fréquentation et de déterminer les espèces présentes et leur hauteur de vol pour les oiseaux notamment.

Début 2022 des hydrophones seront installés dans le but d’obtenir des informations sur le bruit sous-marin et les mammifères marins.

Une étude relative à l’ichtyofaune (poissons, mollusques…) et aux habitats benthiques a été lancée le 11 janvier 2022 dans le but d’avoir une vision plus précise des peuplements de poissons et des habitats des fonds marins sur la zone du parc. Sinay (entreprise Normande) est attributaire de ce marché d’étude.

Rte mène également une étude similaire mais spécifique pour le tracé du raccordement.

Comment participer à la concertation

L’ensemble des documents mis à disposition pour la concertation et l’inscription aux réunions se trouvent à cette adresse : www.eoliennesenmer.fr/concertation-cm2

Il est également possible de consulter la FAQ du projet et de poser une question ou déposer un avis..

Impacts paysagers potentiels

Des photomontages ont été réalisés dans le but d’éclairer le public sur l’impact paysager potentiel d’un parc éolien en mer, qui dépend de sa distance vis-à-vis de la côte et de sa localisation.

Pour permettre au public d’évaluer les impacts paysagers potentiels générés par les deux projets de parcs éolien en zone « Centre Manche », des schémas d’implantation fictives de ces derniers dans les zones prévues ou préférentielles d’implantation ont été définis. Ces schémas ne préjugent pas des dispositions finales de ces parcs et de la zone d’implantation définitive du parc d’environ 1,5 GW. Les contraintes socio-économiques ou environnementales n’ont pas été prises en compte dans la définition des schémas d’implantation fictifs, hormis un alignement du parc d’1 GW depuis le panorama de la Pernelle. Cet alignement a été retenu afin d’illustrer les possibles mesures pouvant être prises pour limiter les impacts paysagers.

Les différentes cartes peuvent être consultées à cette adresse  : http://eoliennesenmeraulargedelanormandie-cm2.geophom.info/

Commission Européenne

La Commission Européenne approuve les modalités du soutien public et les critères de notation des candidats fixés par le Ministère de la Transition Ecologique pour le 1er parc.

A la suite d’un débat public et d’un dialogue concurrentiel avec les candidats, le Gouvernement a fixé les critères sur lesquels les offres des candidats seront notées. Ces critères, ainsi que les autres modalités encadrant le soutien public qui sera versé pour la construction et l’exploitation du parc éolien, ont été approuvés par la Commission européenne le 30 novembre dernier.

Pour rappel, au vu des conclusions du débat public qui s’est tenu en 2019 et 2020, la ministre de la Transition écologique a décidé de lancer la procédure de mise en concurrence par un dialogue concurrentiel entre l’Etat et six candidats sélectionnés sur leurs capacités techniques et financières, d’avril à novembre 2021.

L’Etat a établi un projet de cahier des charges prenant en compte les observations formulées par le public durant le débat et les échanges avec les candidats au cours du dialogue concurrentiel. Les critères retenus pour évaluer les différentes offres sont, par ordre d’importance, leur valeur économique et financière dans une optique de bon emploi de l’argent public, la prise en compte des enjeux environnementaux, ainsi que la prise en compte des enjeux sociaux et de développement territorial, dans le but de favoriser les offres les plus vertueuses. De plus, le cahier des charges contiendra des exigences socio-économiques et environnementales, notamment l’obligation pour le lauréat désigné de financer des actions en faveur du développement territorial.

Les critères de notation, et plus généralement les modalités encadrant le soutien public qui sera versé pour la construction et l’exploitation du parc, ont été notifiés à la Commission européenne qui s’assure de leur conformité aux lignes directrices concernant les aides d’État à la protection de l’environnement et à l’énergie. Celle-ci les a approuvés le 30 novembre.

Le projet de cahier des charges sera prochainement soumis pour avis à la Commission de régulation de l’énergie (CRE) et sera ensuite transmis dans sa forme finale aux 6 candidats, qui auront alors plusieurs mois pour préparer et remettre leurs offres à la CRE. La décision d’attribution du parc à son futur exploitant est prévue pour fin 2022.

Lien vers la décision européenne :
https://france.representation.ec.europa.eu/news/…

https://ec.europa.eu/competition/state_aid/…

Pour en savoir +

Boite mail : concertation.centremanche@developpement-durable.gouv.fr

Site internet Éoliennes en mer en France : https://www.eoliennesenmer.fr/

Site internet Éoliennes en mer en France - Les façades maritimes en France Façade Manche Est - Mer du Nord Projet au large de la Normandie : https://www.eoliennesenmer.fr/facades-maritimes-en-france/facade-manche-mer-du-nord/projet-normandie

Site internet DREAL Normandie : http://www.normandie.developpement-durable.gouv.fr/