LA LETTRE DE LA BIODIVERSITE- n°9 -Les espèces exotiques envahissantes
 

La biodiversité, c’est mon métier !

Les conséquences des espèces exotiques envahissantes

Les espèces exotiques envahissantes sont considérées comme l’une des principales causes de l’érosion actuelle de la biodiversité mondiale et particulièrement dans les îles océaniques où elles sont perçues comme le premier facteur d’extinction d’espèces et de transformation des écosystèmes. Sur le plan économique, les coûts qu’elles engendrent se chiffrent en milliards d’euros. Elles peuvent également avoir un impact sur la santé humaine et animale.

La France, comme tous les pays du monde, est touchée par ce phénomène. Mais si les conséquences des espèces exotiques envahissantes en France métropolitaine sont importantes, elles sont particulièrement graves dans les collectivités françaises d’outre-mer.

La lutte contre cette menace revêt donc une importance toute particulière. Elle est définie comme une priorité d’action dans la Stratégie nationale pour la biodiversité et dans les plans d’action locaux. Le Grenelle de l’environnement a également réaffirmé cette priorité.

Face à cet enjeu, de nombreux organismes internationaux se sont mobilisés, parmi lesquels l’UICN qui publiait en 2000 des lignes directrices pour la prévention de la perte de biodiversité causée par des espèces exotiques envahissantes. Par le biais de son groupe de spécialistes sur ce sujet, l’UICN gère également la base de données mondiale sur les espèces exotiques envahissantes (www.issg.org/database/welcome).

A l’échelle nationale, le Comité français de l’UICN conduit depuis 2005 une initiative spécifique sur les espèces exotiques envahissantes dans les collectivités françaises d’outre-mer (www.especes-envahissantes-outremer.fr). L’initiative s’appuie notamment sur un réseau de plus de 100 experts et personnes ressources. L’objectif général est d’appuyer les capacités opérationnelles dans les collectivités d’outre-mer et de contribuer à la mise en œuvre d’actions coordonnées pour renforcer la prévention, la surveillance et le contrôle de cette menace.


www.uicn.fr

Coups de projecteur sur…

Guide illustré sur les vertébrés terrestres exotiques envahissants en outre-mer

L’Office national de la chasse et de la faune sauvage réalise un support de sensibilisation pour illustrer la problématique des espèces invasives en présentant une sélection des espèces de vertébrés terrestres exotiques les plus envahissantes ou potentiellement envahissantes dans les territoires français d’outre-mer et donner des fiches descriptives illustrées par espèces indiquant notamment le vecteur ou raison d’introduction et les impacts connus…
La publication et la diffusion gratuite du guide sont prévues pour le dernier trimestre 2010.
En savoir plus

Espèces en folie

Le Musée Vert (muséum d’histoire naturelle du Mans) propose du 15 septembre au 31 décembre 2010 une exposition consacrée aux conséquences de l’apparition d’espèces animales et végétales nouvelles, pouvant devenir invasives. L’approche de cette exposition se veut originale et critique car loin de hurler "Halte aux envahisseurs !", le Musée Vert aborde ces invasions biologiques dans la durée, en envisageant aussi bien les effets positifs que négatifs de ces conquérants inattendus. L’exposition présentera un panel des principales espèces invasives actuelles notamment des plantes envahissantes telles que l’ambroisie, le robinier ou la jussie.
En savoir plus

Visite guidée de milieux remarquables et rares

Tous les 1er mercredis du mois en 2010, le Conservatoire régional d’espaces naturels de la Réunion propose une visite de site remarquable d’un point de vue historique et culturel en associant la découverte des espèces indigènes et endémiques des forêts de basse altitude. Sera notamment proposée une explication sur l’impact des espèces exotiques envahissantes sur les milieux naturels. En savoir plus

Il était une fois… les Héros de la Biodiversité

Jean-Yves Meyer et le miconia

La Polynésie française concentre un grand nombre d’espèces uniques au monde. Mais les espèces indigènes sont menacées par une plante envahissante terriblement destructrice : le miconia. Jean-Yves Meyer, chercheur à la délégation pour la recherche à Tahiti, a notamment mis en place un programme de lutte biologique pour éviter la prolifération de miconias.
Voir la vidéo

Jeu concours

Participez au grand quiz de la biodiversité !

Découvrez les secrets de la biodiversité et gagnez de nombreux lots !
En savoir plus

Les espèces exotiques envahissantes

Les espèces exotiques envahissantes sont des espèces, dont l’introduction par l’homme sur un territoire, menace les écosystèmes, les habitats ou les espèces indigènes avec des conséquences écologiques, économiques et sanitaires négatives. En se développant, elles s’accaparent une part importante des ressources dont la faune et la flore locales ont besoin pour survivre. Et certaines se nourrissent même des espèces indigènes.
Aujourd’hui, l’invasion des écosystèmes par des espèces exotiques constitue la deuxième cause de l’érosion de la biodiversité au niveau mondial après la perte d’habitat.

 

En chiffres

2850…

… projets labellisés "Année Internationale de la biodiversité 2010" à ce jour

Consulter le programme des manifestations labellisées.

Le saviez-vous?

Les espèces exotiques envahissantes sont particulièrement une menace en outre-mer où l’isolement géographique rend les espèces indigènes très vulnérables aux espèces exotiques.

 

La lutte contre les espèces exotiques envahissantes est un engagement fort du Grenelle de l’Environnement. L’objectif est notamment de constituer un réseau de surveillance des invasions biologiques et de sensibiliser le public à la menace que représente les espèces exotiques envahissantes pour les espèces indigènes.

 

Sur le plan économique, le coût de la lutte contre les espèces exotiques envahissantes en Europe est estimé par an entre 9 et 12 milliards d’euros.

 

Chacun peut agir à son niveau pour limiter la prolifération d’espèces exotiques envahissantes en évitant par exemple de ramener des espèces animales ou végétales de pays étrangers lors de déplacements.

 

La biodiversité expliquée aux plus jeunes…

Petits et grands peuvent enrichir leur connaissance de la biodiversité et contribuer à la protéger !

Les aventures de Vinz et Lou, des jeux et des quiz… les naturalistes en herbe ont de quoi s’exercer !
Ce mois-ci, les enfants pourront s’émerveiller devant la faune et la flore des Terres Australes et Antarctiques Françaises, de plus en plus menacées par les espèces exotiques envahissantes.
Regarder !

Contacts

 

Ministère de l’Ecologie, de l’Energie,
du Développement Durable et de la Mer
Direction de la communication - Bureau Campagnes
01 40 81 31 46
contactbiodiversite2010@developpement-durable.gouv.fr