N°3 - 7 avril 2015
 

ÉDITO


La préparation de la création de la fusion des deux DREAL Normandes a commencé ce premier trimestre écoulé. Le travail réalisé par les équipes a été remarquable et on peut féliciter tous les contributeurs.

Les groupes de travail ont permis de faire apparaître les particularités de chacun des territoires, et de chacune des DREAL, et de mettre en évidence les points communs et les convergences qui seront autant de points d’appui pour construire la future « maison commune ». Cette phase avait aussi pour finalité de permettre aux membres des deux CODIR de mieux se connaître pour mieux travailler ensemble et, disons-le, les choses sont bien engagées.

Après avoir fait connaissance, le temps est venu d’engager la deuxième phase. En avril, le préfet de région préfigurateur et un directeur de projet placé auprès de lui seront nommés. Le préfigurateur de la DREAL Normandie sera également nommé. Sa feuille de route sera de bâtir, avec les équipes, les agents, les cadres, et dans le dialogue social, une « maison commune » en mesure de fonctionner dès le 1er janvier 2016.

Une démarche participative va être mise en place. Les représentants du personnel seront écoutés sur leurs attentes et leurs points de vigilance. Une date a été réservée pour un séminaire commun de l’encadrement, le 4 juin, et une réunion de tout le personnel de notre future DREAL est prévue le 11 juin. Nous pourrons y discuter directement, le dialogue sera ouvert et toutes les questions pourront être posées. Rien ne se fera sans la participation de toutes et de tous pour cette nouvelle organisation où chacun aura sa place.

Des dispositifs de questions-réponses vont être mis en place sans attendre, dès le début du deuxième trimestre. Conscients de votre besoin d’information, nous mettons ainsi en place un dispositif qui permettra de recueillir vos questions ou propositions et d’y apporter des réponses. Naturellement, votre hiérarchie directe reste à votre écoute et elle saura nous informer sur vos attentes tout au long de cette phase.

Construire la DREAL de Normandie est un projet enthousiasmant. Notre objectif est de partager cet enthousiasme avec chacun d’entre vous. Beaucoup d’indications nous seront données depuis le niveau national ou local, mais la DREAL Normandie sera aussi très largement ce que nous en ferons nous-mêmes, avec nos expressions et notre capacité de co-construction, ensemble.

Nous vous souhaitons une bonne lecture.

Patrick Berg et Caroline Guillaume

ACTUALITÉ


Suivi des groupes de travail



Groupe de travail N°1 : Diagnostic territorial

16 fiches illustrent la déclinaison normande des principales politiques
publiques portées par le MEDDE et le MLETR. Cela permet de comprendre le contexte de notre action au service des territoires et de nos concitoyens. Ce diagnostic a été élaboré et validé dans les délais prévus initialement. Il est à consulter sur les intranets des deux DREAL.



Groupe de travail N°2 : La photographie des DREAL

La comparaison des organigrammes, des aspects immobiliers, des effectifs, des compositions des instances représentatives, des animations des zones de gouvernance et des systèmes management qualité est également achevée et validée. Elle est aussi consultable sur les intranets. Des spécificités et des points communs sont identifiés. La future organisation s’appuiera sur ce qui nous rapproche pour bâtir un ensemble cohérent.



Groupe de travail N°3 : apport de la future DREAL unique aux politiques publiques que nous portons

Lors du CODIR commun du 30 mars, 3 sujets majeurs pour la région ont été présentés : 


  Le Mont Saint-Michel : site de renommée mondiale à préserver et
placé sous la protection de l’UNESCO. Le projet mis en oeuvre depuis
1995 est de rétablir son caractère maritime, de protéger plus largement
le site et de valoriser le territoire environnant, dans un contexte de gouvernance complexe et interrégionnal.

  Mer et littoral : espaces majeurs de développement territorial, ils
concentrent les enjeux écologiques, économiques, énergétiques et culturels tout en étant soumis à des risques importants.

  Estuaire de la Seine : porte d’entrée de l’axe stratégique Vallée de la Seine, il est essentiel à l’activité économique nationale par ses activités
portuaires et industrielles. L’organisation de l’urbanisme y est un défi
constant. Sur le plan environnemental, les milieux très riches en habitats et en espèces y sont très présents.

Pour ces trois sujets, il ressort clairement que la future DREAL unique est appelée à contribuer au bon équilibre entre développement du territoire, préservation des ressources et gestion des risques.

Lors de ce même CODIR ont également été présentés deux exemples de projets pour lesquels la DREAL s’est positionnée
en accompagnement du projet et du porteur de projet :
 


  La reconfiguration de l’avant-port de Ouistreham par Ports Normands Associés : l’opération est fondée par la nécessité de rationaliser l’aménagement et les fonctionnalités des espaces portuaires. Le projet impacte des zones sensibles sur le plan environnemental.

  L’amélioration des accès au pont de Tancarville par la CCI du Havre : l’objectif est de fluidifier le trafic, d’améliorer la sécurité et de mettre aux normes environnementales les ouvrages existants. L’opération se déroule dans un contexte complexe du fait des enjeux environnementaux et de la multiplicité des réseaux logistiques ou énergétiques voisins.

Dans ces deux cas, on constate que les projets ont été facilités et accélérés par un bon accompagnement des DREAL : explication des enjeux et des procédures, anticipation des difficultés, cadrages préalables, coordinations interne et externe, maîtrise des délais de procédures, appui juridique… La future DREAL unique doit continuer à être le service du développement durable, en accompagnement et en appui des porteurs de projets.

AGENDA

Dates à retenir…

20 avril 

CODIR commun à Caen

18 mai 

CODIR commun à Rouen

4 juin 

Séminaire des cadres (A+, A, B+ et B occupant des fonctions de management) au Château de Tilly à Boissey le Chatel, dans l’Eure

11 juin 

Assemblée générale de tous les agents des 2 DREAL au Centre International de Deauville, dans le Calvados

16 juin 

Comité technique dans chaque DREAL

29 juin 

CODIR commun au Havre

LA NORMANDIE

Illustration de notre belle Normandie…

Le Pont de Normandie, pont à haubans enjambant l’estuaire de la Seine, il relie le Havre à Honfleur 

Le Pont de Normandie - Cliquez ci-dessous

Cliquez ici pour agrandir l’image

Le Pont de Normandie - Cliquez ci-dessous

Cliquez ici pour agrandir l’image


Le Haras du Pin, commune Le Pin-au-Haras, dans le département de l’Orne, en région Basse-Normandie. 

Le Haras du Pin - Cliquez ci-dessous

Cliquez ici pour agrandir l’image

Le Haras du Pin - Cliquez ci-dessous

Cliquez ici pour agrandir l’image


Les falaises d’Étretat, commune du département de la Seine-Maritime, dans la région Haute-Normandie 

Les falaises d'Étretat - Cliquez ci-dessous

Cliquez ici pour agrandir l’image

Les falaises d'Étretat - Cliquez ci-dessous

Cliquez ici pour agrandir l’image


Le Mémorial de Caen, dans le département du Calvados, en région Basse-Normandie. 

Le Mémorial de Caen - Cliquez ci-dessous

Cliquez ici pour agrandir l’image

Le Mémorial de Caen - Cliquez ci-dessous

Cliquez ici pour agrandir l’image


La cathédrale de Rouen, département de la Seine-Maritime, dans la région Haute-Normandie 

La cathédrale de Rouen - Cliquez ci-dessous

Cliquez ici pour agrandir l’image

La cathédrale de Rouen - Cliquez ci-dessous

Cliquez ici pour agrandir l’image

 
Directeur de la publication :
Patrick Berg, Directeur DREAL de Haute-Normandie
Caroline Guillaume, Directrice DREAL de Basse-Normandie
Rédaction, coordination, conception graphique :
Yves Angella, Serge Hamard, Véronique Martins