LA LETTRE DE LA BIODIVERSITE - n°1 - Spécial Zones humides - Février 2010
 

La biodiversité, c’est mon métier !

Le Conservatoire du Littoral

Les zones humides sont particulièrement développées dans les régions littorales où la proximité du rivage est favorable à leur genèse. Le contact de la mer et des fleuves entraîne la formation de zones alluviales qui constituent des obstacles à l’écoulement de l’eau. C’est ce qui permet l’installation en fond de baie ou dans les deltas de toute une variété de zones humides d’eau douce, saumâtres ou salées telles les lagunes, sansouïres, prés salés, vasières, tourbières ou encore estuaires…
Depuis une trentaine d’années, leur dégradation provoquée par l’assèchement ou le comblement a conduit le Conservatoire du littoral à orienter ses acquisitions en direction de la sauvegarde puis de la restauration de ces milieux. Ainsi, un tiers des 128 000 hectares du patrimoine foncier du Conservatoire est constitué de zones humides.
Le Grenelle Environnement fait par ailleurs appel au Conservatoire pour l’acquisition d’un tiers de 20 000 hectares de zones humides d’ici fin 2015. Le dernier Conseil d’administration a approuvé à l’unanimité le principe de l’acquisition de 4 500 hectares de zones humides en Camargue. Cette acquisition, qui constitue la plus importante opération foncière réalisée par le Conservatoire du littoral, permettra de protéger de façon pérenne cette zone humide d’importance majeure. Les terrains accueillent un site de reproduction des flamants roses, de nombreuses espèces d’oiseaux, de reptiles, d’amphibiens et de mammifères.

Coups de projecteur sur…

Journée mondiale pour les zones humides

A l’occasion des journées mondiales des zones humides 2010, plus de 264 évènements ont été organisés dans près de 30 départements. Quarante d’entre eux sont situés sur des sites RAMSAR. Les manifestations s’étalent de fin janvier à début avril, l’essentiel se déroulant début février. En savoir plus

L’éclusier, conte musical pour la sensibilisation à l’écologie

En s’adressant aux enfants par le biais de la poésie et de l’imaginaire, ce spectacle monté par l’Association Bobards et Compagnie provoque chez eux une réflexion qui les mènera à l’évidence : l’équilibre de la nature est fragilisé par les diverses pressions domestiques, industrielles et agricoles. En savoir plus

Envie d’un « safari en ville »…?

… pour découvrir les plantes, les animaux, les lichens et même les champignons qui peuplent les différents quartiers d’une ville ? Pourquoi ne pas vous rendre au Muséum d’Histoire Naturelle d’Auxerre pour devenir un naturaliste des villes en observant les espèces présentes dans le parc du Muséum ? En savoir plus

Il était une fois… les Héros de la Biodiversité

Martial Botton et la mare

A La Buisse, dans l’Isère, un site servait de décharge. Martial Botton et ses amis en ont sorti une tonne de ferrailles et 30 m3 de déchets avant d’y installer une mare favorisant l’épanouissement de la biodiversité. Quelques plantations de végétaux en périphérie furent ajoutées à cet aménagement et la nature s’est peu à peu installée. Grâce à cette action, menée par des bénévoles, une multitude d’espèces se développeront durant le printemps. Martial Botton et ses amis ont décidé de créer ainsi un réseau de mares permettant de fixer des espèces qui perdent leur milieu naturel. Voir la vidéo

Une zone humide?

C’est un espace transitoire entre terre et eau à fort enjeu écologique, économique et social. C’est par exemple un lac, un étang, un estuaire, un marais, une mangrove, une prairie inondable, des forêts, une mare…

 

En chiffres

314…

… projets labellisés "Année Internationale de la biodiversité 2010" à ce jour

Consulter le programme des manifestations labellisées.

Le saviez-vous?

Les zones humides assurent 25 % de l’alimentation mondiale via la pêche, la chasse et l’agriculture qu’elles favorisent.

 

Près de 67% des zones humides métropolitaines ont disparu depuis le début du XXème siècle dont la moitié en 30 ans, sur la période 1960-1990. Le constat est similaire à l’échelle mondiale.

 

La France a obtenu en novembre 2008 l’inscription de la réserve naturelle des Terres australes françaises, plus grande réserve nationale de France, sur la liste des zones humides d’importance internationale.

 

50% des oiseaux et 30% des espèces végétales remarquables et menacées dépendent des zones humides.

 

60% de la superficie des zones humides les plus connues sont couvertes par le réseau Natura 2000 et 4% par des protections nationales.

Découvrez le grand jeu concours !

Bientôt, vous pourrez participer à un grand jeu concours !

En attendant, exercez vous sur www.biodiversite2010.fr

Contacts

 

Ministère de l’Ecologie, de l’Energie,
du Développement Durable et de la Mer
Direction de la communication - Bureau Campagnes
01 40 81 31 46
contactbiodiversite2010@developpement-durable.gouv.fr