N° 63 - juin 2018 : Renouveler les centres-bourgs, centres anciens et villages.
 

Le mot du bureau

Le mot du bureau


Perçus comme espaces communs originels, les centres anciens, les centres- bourgs et les structures villageoises sont souvent présentés comme des structures urbaines complexes et de grande qualité intégrant avant l’heure les grands principes de l’aménagement durable : implantation adaptée au contexte, prise en compte du relief, compacité affirmée, diversité sociale et mixité fonctionnelle, architecture et savoir-faire vernaculaires, cœur d’îlots verts et espaces plantés… Forts de leur identité, leur faculté d’adaptation est montrée comme une gageure de la croissance ou de la préservation de leur population. Alors que certains ont su tirer profit des jeux de concurrence territoriale, d’autres souffrent de contextes de déprise, voient leur attractivité péricliter, leur parc immobilier et d’activités se vider et leur population diminuer au profit des périphéries. Comment concilier valorisation du cadre de vie et dynamisation des centres anciens ? Dans quelle mesure renouveler sans uniformiser, voire défigurer ce qui forge l’esprit des lieux ? Avec quels moyens, cadres et ressources aménager durablement ces sites ? 

Pour répondre à ces nombreux enjeux, la démarche EcoQuartier s’affirme comme un outil opérationnel adapté aux territoires ruraux qui permet aux collectivités, aux professionnels, structures partenaires et aux citoyens de co-construire un projet de territoire durable, associant toutes les échelles : îlots, quartiers, bourg, commune, bassin de vie…

La démarche EcoQuartier doit ainsi servir de guide à tous les territoires inscrits dans le renouvellement et la revitalisation des centres-bourgs et des territoires ruraux, comme le préconisent le comité de pilotage interministériel du programme national de revitalisation des centres-bourgs et les partenaires investis comme la fédération des parcs naturels régionaux. Le ministère de la Cohésion des territoires a reconnu lors de la dernière campagne l’excellence portée par 21 projets qui renouvellent le tissu existant ou se connectent à des villages, de centres-bourgs et de petites villes inscrites dans des territoires ruraux. Ces projets montrent que la démarche ÉcoQuartier constitue un véritable outil de développement local, d’attractivité et de dynamique territoriale en renouvellement pour le milieu rural. Il pourra notamment servir de base pour élaborer ou finaliser les projets d’aménagement durable des villes moyennes sélectionnées le 27 mars 2018 pour le programme national « Action coeur de ville ».

Vous trouverez dans cette newsletter une présentation d’outils et de guides destinés à favoriser l’émergence de vos projets inscrits dans les territoires ruraux ainsi que des témoignages. Ces documents sont loin d’être exhaustifs, mais nous espérons qu’ils vous donneront l’envie d’en savoir plus sur cette démarche intégrée, de la promouvoir et de l’enrichir de vos retours d’expérience.
Une page dédiée aux centres-bourgs et EcoQuartiers dans les territoires ruraux est également disponible ici.

Bonne lecture

L’équipe du bureau AD4
DGALN

Point sur :

La boîte à outil EcoQuartier en milieu rural

Vous êtes acteur - élu - technicien d’une collectivité en milieu rural ? Vous êtes engagé dans une démarche de développement durable de votre territoire ? Vous portez un ou plusieurs projets d’aménagement ? Le ministère et les structures partenaires des EcoQuartiers mettent à votre disposition   (nouvelle fenetre) Cette boîte à outils est conçue pour :
  • présenter la démarche EcoQuartier
  • faciliter l’appropriation de la démarche par les porteurs de projets inscrits dans des territoires ruraux
  • illustrer la démarche par des exemples concrets
  • mettre à disposition des outils conçus et mis en place par des acteurs de terrains (collectivités, services locaux de l’état, partenaires, professionnels…)
  • présenter le réseau d’acteurs qui accompagnent les porteurs de projets dans les territoires

Cette boîte à outils est collaborative, n’hésitez pas à nous faire parvenir les outils, guides, fiches pratiques et retours d’expérience qui pourraient l’enrichir. Les supports, guides et études présentées dans la boite à outils seront également disponibles sur le site du Club internet EcoQuartier et sur la plateforme.

Témoignage :

des services de l’état qui accompagnent la commune de Pouancé (Maine et Loire), lauréate du programme national de revitalisation des centres-bourg


Un séminaire interservices organisé en novembre 2017 par la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) des Pays de la Loire a permis d’illustrer la nécessité de réaliser un projet intégré pour redynamiser les centres-bourgs.

A travers la réalisation d’un diagnostic en marchant et l’intervention d’élus très investis de l’intercommunalité et de la commune, ce séminaire a mis en évidence la nécessité d’activer collectivement les leviers de politiques publiques : habitat, commerce, emploi, mise en valeur patrimoniale et paysagère, tourisme, mais aussi un travail à d’autres échelles sur les déplacements, l’équilibre des territoires…

Pour le projet de revitalisation du centre-bourg de Pouancé, le levier de l’habitat était premier, lié à des enjeux très forts de résorption d’îlots insalubres et à des financements importants par l’ANAH. Cette approche de développement par l’habitat est suivie et accompagnée par le service « construction – habitat – ville » de la direction départementale des territoires qui réalise notamment des avis sur les opérations, un appui sur le questionnement de la réglementation et sur le volet habitat indigne fort. Le renouvellement de l’habitat joue un rôle moteur en permettant d’illustrer de manière concrète la politique de renouvellement du centre-bourg : c’est un démonstrateur qui indique à tous que le changement est possible et que le changement s’enclenche dès à présent. Mais cet aspect traité seul s’avère insuffisant pour répondre de manière pertinente aux enjeux transversaux du renouvellement. Comment mobiliser la population sur le temps long du projet, préserver innover et renouveler tout en préservant l’esprit des lieux, adapter le patrimoine bâti et paysager aux nouveaux usages, mobiliser les ressources locales dont les ressources agricoles, retrouver et réinterpréter des savoir-faire vernaculaires en intégrant la valorisation de filières de matériaux locaux, lutter contre la vacance commerciale, maintenir ou développer des équipements, services et activités de proximité, dépasser les problématiques de dureté foncière (indivisions), créer des espaces publics de qualité (place, cœur d’îlot, ruelles et cours d’eau plantés, nature en ville), accompagner les mobilités pour s’affranchir progressivement du « tout voiture » ? Nous avons pu voir qu’il y avait de nombreuses actions à prévoir et à poursuivre, avec l’idée que le référentiel EcoQuartier puisse servir d’outil guide à la réflexion et à la conduite de projet commun, réunissant tous les acteurs. La nécessité d’articuler les échelles, de l’îlot à l’intercommunalité a également été évoqué avec la nécessité d’une mise en lien entre outils de planification et projets opérationnels. Ainsi, l’accompagnement de plusieurs services de la DDT, et plus largement de l’ensemble des services locaux de l’état, comme l’UDAP et la préfecture, est indispensable pour accompagner les élus et les équipes techniques des collectivités engagées dans l’aménagement durable de leur territoire sur les thématiques suivantes : construction, habitat, ville, urbanisme, aménagement, environnement, culture, patrimoine, conseils aux territoires…
L’accompagnement et l’évaluation des projets doivent être facilités par des grilles de lecture communes à l’image du référentiel EcoQuartier pour revitaliser les centres-bourgs et cœur de ville ; il est important pour nous dans nos missions de suivi de capitaliser sur les outils et d’assurer la mise en cohérence des politiques publiques portées par l’État en faveur de l’aménagement durable des territoires.

  • Marie-Isabelle LEMIERRE Unité Habitat Privé Service Construction Habitat Ville
  • Elise Soufflet-Leclerc Unité aménagement durable Service urbanisme aménagement et risques

Direction Départementale des Territoires de Maine-et-Loire

Brèves

Le référentiel EcoQuartier adapté aux territoires ruraux

Face au sujet complexe de l’aménagement durable des centres bourgs et des villages, comment se poser les questions essentielles et identifier des pistes de solutions adaptées à toutes les étapes de son projet de renouvellement de son village ou de son centre-bourg ?

Un travail mené par les services de l’État, des réseaux de collectivités locales et les structures partenaires des EcoQuartiers a abouti à l’enrichissement du référentiel EcoQuartier à destination des territoires ruraux. Plus inclusive et adaptée aux spécificités rurales, cette grille de lecture partagée permet d’aborder tous les sujets de l’aménagement durable en maintenant les objectifs de transversalité et de co-production du projet.

Vous trouverez une première version de la retranscription du référentiel EcoQuartier adapté aux territoires ruraux ici
La version numérique sera très prochainement disponible via la plateforme des EcoQuartiers et sera régulièrement alimentée d’outils, de guides et de retours d’expériences autour des 20 engagements de la démarche.


EcoQuartier en centre-bourg et en milieu rural : les résultats de la campagne de labellisation EcoQuartier 2017


Label EcoQuartier Etape 1 : la Charte EcoQuartier
De nombreuses collectivités ont rejoint la démarche en 2017, puisque 84 communes ont signé la charte d’engagement EcoQuartier. Le nombre de projets engagés dans la mise en œuvre des 20 engagements EcoQuartier s’élève désormais à 300. Tous les territoires français sont concernés. Le label est de plus en plus adopté dans les territoires ruraux. De nombreux centres-bourgs ont signé la charte EcoQuartier en 2017, en particulier en Bretagne, territoire qui est très actif sur cette question.
Le film "Des EcoQuartiers en milieu rural, c’est possible !" de la DREAL Bretagne
De nouveaux territoires vont expérimenter la démarche à l’image d’une collectivité renouvelant son centre-bourg en Corse.

Label EcoQuartier Etape 2 : EcoQuartier en chantier
44 projets ont été reconnus label EcoQuartier étape 2. Leur analyse a permis d’identifier l’émergence ou la consolidation de nouvelles pratiques, notamment au coeur des territoires ruraux. Le ministère valorise cette année 19 projets inscrits dans des centres-bourgs et de petites villes aux caractéristiques rurales. Ces projets montrent par l’exemple que la démarche ÉcoQuartier constitue un véritable outil de développement local, d’attractivité et de dynamique territoriale en renouvellement pour le milieu rural.

Label EcoQuartier Etape 3 : EcoQuartier livré
Lors de la précédente campagne, 14 projets sont lauréats du label étape 3. En 2015 et 2016, le nombre de projets labellisés était respectivement de 7 et 12. Cela fait désormais 60 projets labellisés étape 3 depuis 2013.
Deux projets inscrits dans des dynamiques de revitalisation de leur centres-bourgs ont été labellisés :

  • Le Coeur de ville, Montlouis - Indre-et-Loire, Centre-Val-de-Loire
  • Le Centre-Bourg de Tréveneuc, Côtes d’Armor, Bretagne Label EcoQuartier Etape 4 : un premier EcoQuartier confirmé en milieu rural Ce qu’il faut retenir du projet de coeur de bourg de la Rivière (38), label étape 4 :
  • La création d’un véritable cœur de village comprenant une programmation adaptée au contexte : un commerce, un restaurant, une place publique et une salle polyvalente.
  • La démarche de qualité environnementale comprenant l’usage de matériaux locaux comme le bois, la valorisation de la biodiversité et des espaces de naturel, la desimperméabilisation des sols et la récupération des eaux pluviales.
  • La prise en compte du risque inondation, la qualité paysagère du projet.
  • Un réseau de chaleur alimenté par le bois de la forêt domaniale.
  • Une gouvernance de projet remarquable, impliquée depuis de nombreuses années dans des démarches de développement durable.

La Dynamique des territoires ruraux et du renouvellement des centres-bourgs en images

Inscrits dans le programme national de revitalisation des centres-bourgs, des communes mettent en place des dynamiques de projet vertueuse qu’elles souhaitent faire partager au réseau. Vous trouvez ici des vidéos réalisées par ces collectivités engagées.


Agenda

Agenda du Club

 

Agenda national

  • Dès aujourd’hui jusqu’au 17 juillet : participez à la grande consultation citoyenne « Villes et territoires de demain »
  • 5 juillet : Rencontre du Réseau National des Aménageurs à la Maison Internationale, Cité Universitaire de Paris. Pour toute information, vous pouvez contacter le secrétariat du réseau par courriel : reseaunationalamenageurs.ad.dhup.dgaln@developpement-durable.gouv.fr
  • 13-14 septembre, URBACT City Festival, Lisbonne (Portugal). Cet événement rassemblera urbanistes, élus et experts, originaires de toute l’Europe, pour débattre des enjeux urbains, partager les résultats des premiers réseaux URBACT, et préparer le prochain appel à projets. L’inscription gratuite est ouverte jusqu’au 30 juin.

Agenda formations